Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Camarades - Page 2

  • Cercle des Amis de Léon Degrelle

     

    Cercle Amis LD.jpgC’est à notre grande confusion que nous nous rendons compte que nous n’avons pas encore parlé ici du travail formidable effectué par les fidèles parmi les fidèles qui animent le « Cercle des Amis de Léon Degrelle ».

    Fondée en 2009, cette association française « Loi 1901 » qui a pour but officiel de « rechercher, défendre et promouvoir l’œuvre de Léon Degrelle; rechercher tous documents et objets liés à Léon Degrelle; organiser des conférences, des réunions ou des expositions; éditer et diffuser des livres », publie surtout une indispensable « Correspondance privée » répertoriant tout (ou presque) ce qui se publie sur Léon Degrelle, Rex ou le Front de l’Est.

    Luxueusement imprimée et illustrée, cette Correspondance est une mine de renseignements pour tous ceux qui reconnaissent en Léon Degrelle un modèle d’idéal et d’action, mais aussi pour tous ceux qu’intéressent les figures connues et moins connues du national-socialisme.

    Elle nous donne ainsi accès à toute une documentation ni amendée ni gauchie sur l’épopée des derniers Chevaliers de cet Empire européen qui eût dû assurer le bonheur millénaire de nos peuples.

    Dans sa dernière publication (janvier 2016), nous pouvons lire l’appel lancé en 1936 par Léon Degrelle aux Français pour qu’ils réalisent dans leur patrie « une rédemption aussi foudroyante que celle que Rex est en train d’apporter en Belgique ». Il ne faudra plus attendre longtemps pour que ce souci s’étende à toute « la civilisation européenne ».

    C’est ce qu’explique aussi Mgr Jean de Mayol de Lupé, aumônier de la Division SS Charlemagne des volontaires français sur le Front de l’Est, dont le Cercle rapporte les propos : « Au Christ souffrant, le national-socialisme oppose le Christ combattant. […] Notre Saint Père le Pape et notre vénéré Führer savent que je suis ici, prêt à servir dans la Waffen-SS et ni l’un ni l’autre ne m’a demandé que j’abandonne mon ministère. […] il n’y a pas de choix : ou pactiser avec le marxisme et le capitalisme ou se ranger résolument aux côtés de ceux qui les combattent farouchement. »


    009449.jpgC’est la Correspondance du Cercle des Amis de Léon Degrelle qui nous apprend aussi l’existence (et surtout le moyen de visionner ce document qui ne connaîtra à l’évidence jamais d’exploitation commerciale) du film de l’Estonien Elmo Nüganen, 1944 – Frères ennemis, sur la tragédie des jeunes Estoniens engagés contre le bolchevisme dans la XXe Division SS qui durent combattre leurs frères engagés de force dans l’Armée rouge à la bataille de Tannenberg. Seul regret à propos de ce film refusant toute stigmatisation des héros du Reich européen, « l’absence dans le long métrage des volontaires Bourguignons de Léon Degrelle qui étaient aussi sur ce front ».

    A ne pas manquer non plus, l’histoire trop méconnue des Chemises d’Argent américaines et de leur chef William Dudley Pelley.

    L’intérêt essentiel de la publication du Cercle des Amis de Léon Degrelle – qui ne manque pas non plus de rendre d’émouvants hommages aux héros du Front, aux militants et aux camarades disparus – reste bien entendu la recension détaillée des articles de presse et des livres concernant notre sujet de prédilection car, soulignons-le, il s’agit d’un plat de résistance particulièrement riche, proche sans doute de l’exhaustivité.

     

    Contact, soutien, adhésion:

    Cercle des Amis de Léon Degrelle

    BP 92733

    F-21027 Dijon Cedex

    lesamisdeleon.degrelle@gmail.com

     

    Adhésion: 20€ (27€ hors France).
    Membre bienfaiteur: 45€